Language and login selector start
Language and login selector end

Documenta11 – Plate-forme 5
samedi, 8 juin – dimanche, 15 septembre, 2002


Yinka Shonibare, Diary of a Victorian Dandy, 1998, galerie Stephen Friedman

Cette année ce déroule le 11ème Documenta à Kassel, en Allemagne. Documenta se trouve, avec le Bienale de Venise au sommet des événements d´art contemporain européens. Documenta est réalisé tout les cinq ans; le dernier en 1997 acceuilla 631000 visiteurs.

Pour chaque Documenta, un conservateur est nommé par un jury. Mené par Okwui Enwezor de New York , Documenta 11 à emprunté le chemin en mars 2001, bien avant l´exposition des oeuvres, en forme de "Plate-formes”: 4 colloques ayant pour sujet de débat notre société d´aujourd´hui. La 5ème "Plate-forme” sera en effet les expos cet été à Kassel.

Cet affrontement d´art et de symposiums formant la structure de Documenta est une idée qui fut aussi réalisé lors de Documenta 10 (dX): "100 jours – 100 invités” par Catherine David en 1997.

dX fut concerné plutot par une méditation sur l´achèvement du centennaire, avec une approche similaire à celle du foundateur de Documenta, Arnold Bode, qui avait conçu le premier salon comme une rétrospective de l´art des dernières 50 années.

Par contre, Okwui Enwezor aborde des thèmes contemporains avec l´œil fixé sur notre avenir mondial: la démocratie et le citoyen, l´établissement et la violence, l´identité et l´immigration, l´urbanisme et la pauvreté, dans le milieu de "Plate-formes” à Vienne, Berlin, La Nouvelle Delhi, Lagos, et St. Lucia.

Sa méthode ainsi que Enwezor lui-même sont devenus des sujets controversés.
Il est né en 1963 au Nigéria et il arrive aux États-Unis à l´âge de 19 ans,. Après des études de sciences politiques, il lance Nka: Journal of Contemporary African Art, publié par Cornell University à New York. En 1997/1998, il dirige le second Biennale de Johannesburg en Afrique du Sud. Actuellement, il est co-conservateur d´art contemporain à l´Art Institute of Chicago.

Nigérien de naissance, il fait des études en Angleterre et passe désormais la moitié de sa vie aux États-Unis. En fait, ses racines africaines et ses tendances vers ce qui concerne le post-colonialisme, semblent créer un portrait d´Enwezor comme ambassadeur des défavorisés et de l´art africain. Ce malentendu, résultat d´attention un peu superficielle aux origines d´Okwui Enwezor, le montre éventuellement comme extension de l´établissement culturel anglo-américain.

Enwezor a annoncé que moins d´artistes participeront cette année. Ceci, plus le fait qu´il nous cache leur noms, fait que ce Documenta sera un événement spéculatif de haut niveau.

www.documenta.de

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art