Language and login selector start
Language and login selector end

Je ne m'excuse jamais, excusez moi, je suis comme ça. (Banksy)




painting 5, Banksy


Même ayant du talent et du style, ça mets du temps jusqu'à ce qu'on appelle le monde de l'Art se rend compte de ce qu'un artiste fait. Cela depend des contacts que l'on a mais, si l'on elimine l'intermédiaire, l'on peut frapper le monde de l'Art. L'artiste de graffiti Banksy a fait exactement cela la semaine dernière. Bansky a évadé l'intermédiaire et quand même son message a été écouté par le Monde de l'Art. Il s'est déguisé en retraité, il est entré dans le Tate Britain de Londres et il a accroché dans une des salles une de ses pièces qui lui paraissait, selon ses propres mots, " suffisamment bonne pour être dans la collection de Tate ".
Bansky a gagné depuis ses dernières années de la notoriété dans le monde du graffitti à Londres, mais le 2003 est définitivement l'année où il a vraiment étonné le monde de l'Art. Pas seulement à cause de son performance au Tate, mais notamment à cause de son art subversive, son attitude et son style. Une exposition polémique qui a été fermée par la police en moins d'une semaine, la couverture d'un album (Blur, Think Tank) et sa dernière péripétie au Tate ne sont que quelques des actions qui obligent au monde de l'Art à ouvrir les yeux et à diriger son regard vers le vandale de Bristol, Banksy.
Quoique son art ne se vend pas dans les galeries, ses œuvres peuvent atteindre les 15000 livres sterling. Internet et le Marché Noir sont les endroits où il faut chercher sont art : une copie de vidéo de ce que Banksy a fait au Tate coûte plus de 15000 livres sterling. Ses toiles peuvent atteindre les 10000 livres sterling, selon a déclaré son agent et à juger par le site de ventes aux enchères de ebay.com.
Un vandale est en train de frapper le monde de l'Art avec son art subversive et au même temps de se remplir les poches. Et cela avec ses images en noir et blanc, images de filles en train de câliner des armes de destruction massive, images de Churchill et Lenin avec une coiffure punk, images de rats en train de couper des trous sur la rue ; un art inspiré par le cannabis et les émissions diurnes de la télévision. Banksy est en train de gagner de la notorieté et il prend pas des prisionniers. Les années quatre-vingt dix pouvaint appartenir à Hirst, Gavin, Saatchi ou les YBAs. Mais il se peut que dans les années 2000 le monde de l'Art retourne sur les rues et louange les artistes vandales comme Banksy, pour son honneur, sa gloire et son style.

www.banksy.co.uk

Texte: G. Rivero
E-mail: guillermo@artfacts.net
Traduction: A. Blasco
E-mail: alba@artfacts.net