Language and login selector start
Language and login selector end

Berlin : "grands evenements", synonymes de qualite?

Berlin semble avoir travaillé très dur pour devenir l’étape inévitable de cette saison pour ceux qui ont un grand intérêt pour l’art moderne et contemporain. La capitale allemande offre un calendrier important – voire même énorme pour le moment – d’événements artistiques. Mais important signifie-t-il nécessairement de qualité? Pas forcément, du moins en ce qui concerne l’exposition ‘Berlin North’ et la troisième édition de la Biennale de Berlin.





Eija-Liisa Ahtila - The House - 2002
Videostill, 14 Min.
Installation DVD pour 3 projections sonores
Photo: Marja-Leena Hukkanen
© Crystal Eye Ltd, Helsinki
Courtesy: Klemens Gasser & Tanja Grunert Inc., New York
À ´Berlin North`, à la Hamburger Bahnhof, Berlin



‘Berlin North’, inaugurée le 31 janvier, ne manquera pas d’être un succès commercial, même si le public en repartira plutôt déçu. Contrairement à d’autres événements accueillis par la Hamburger Bahnhof, cette exposition apparaît assez chaotique dans sa tentative désespérée à couvrir pratiquement toute forme d’art par 26 jeunes artistes venus du ‘North’ (Danemark, Suède, Norvège, Finlande et Islande), mais résidants à – ou ayant de forts liens avec – Berlin. Par ailleurs, l’absence de certains ‘grands’ noms , tels que Annika Larson et Olafur Eliasson, un peu trop en vue pour être ignorés, est regrettable.
La troisième Biennale a été inaugurée le 13 février avec tout le tumulte d’un événement d’ampleur internationale (y-compris voitures avec chauffeurs pour les VIPs). Elle couvre cinq groupes thématiques, énergiquement renommés ‘Hubs’: Migration, Urban Conditions, Sonic Spaces, Fashions and Scenes et Other Cinemas. Le tout est réparti en trois lieux différents : La Kunst-Werke (un centre d’art au cœur de Berlin et de sa scène artistique), le Martin Gropius Bau (un institut d’art plutôt établi), et le cinéma Arsenal (à la Potsdamer Platz, à quelques pas du quartier général de la Berlinale, le festival du film de Berlin). Un seul problème majeur : elle ne réussit pas à créer ni enthousiasme ni un profond intérêt. Le commentaire le plus répandu était un simple : « sec ». Cette Biennale de Berlin submerge le visiteur avec sa morale écrasante et sa vocation éducative, comme travaillant sous la devise ‘Less aesthetics, more ethics’ de la Biennale d’architecture de Venise de 2000.





Umberto Boccioni - Unique Forms of Continuity in Space - 1913
Bronze (cast 1931), 43 7/8 x 34 7/8 x 15 3/4" (111.2 x 88.5 x 40 cm). Acquis par le Lillie P. Bliss Bequest
au ´Das MoMA in Berlin`, à la Neue Nationalgalerie, Berlin



Le 20 février s’est ouverte au public l’expostion ‘Das MoMA in Berlin’ à la Neue Nationalgalerie. Parfois important peut signifier de qualité, mais – honnêtement – qu’est-ce qui pourrait mal tourner quand on a à sa disposition pratiquement les plus grands chefs d’œuvre du 20ème siècle? En outre, le travail commun des équipes américaines et allemandes des deux institutions a produit une exposition quasiment parfaite, concentrée sur certaines des meilleures peintures et sculptures modernes, résumant en décades presque 100 ans (du début du 20éme siècle jusque la fin des années 80) de mouvements artistiques. L’exposition est une orgie pour les yeux de tous, du professionnel de l’art jusqu’au simple visiteur. C’est en effet un travail excellent du conservateur, bien que ce parti pris pour le grand public ne fût probablement pas un choix personnel, mais les millions qui ont été dépensés devront retourner dans les caisses du MoMA.
En relation avec ‘Das MoMA in Berlin’, on trouve l’exposition ‘SEEN AT MoMA, Part I’, inaugurée le 2 février à la Galerie Kicken (également en plein cœur de la ville et de son centre artistique). Comme son nom l’indique, l’exposition s’installera en deux parties, exclusivement concentrées sur les chefs d’œuvre photographiques de la collection du MoMA et incluses dans le cadre de l’ ‘American Season 2004’ (un festival culturel à Berlin célebrant le théatre, le cinéma, la littérature… des Ètats-Unis). Ce ‘SEEN AT MoMA’ se veut être compris comme un hommage à une institution d’art qui commença à collectionner la photographie depuis les années 30, la prenant au sérieux dès ses débuts comme tout autre forme d’art alors que personne ne le faisait alors. Le visiteur est pris à travers soixante-dix ans de photographie grâce au travail d’artistes tels que Ansel Adams, Walker Evans, Edward Weston, Tina Modotti, Diane Arbus, Lee Firedlander, Duane Michals, Robert Cappa, Stephen Shore et bien d’autres encore.





Darren Almond -If I Had You -
Videostill, 2003
à la St. Johannes Kirche, Berlin Mitte



Un artiste à lui seul, très jeune et avec une seule exposition d’un unique travail, peut être lui aussi considéré comme important. Avec un curriculum très envié par d'autres artistes inconnus de son âge, Darren Almond mérite toute l’attention de Berlin pour son ‘If I Had You’. L’installation filmique sur DVD a été ammenée à Berlin par la galerie Max Hetzler et présentée dans une église, un espace alternatif aux locaux habituelles d’une galerie. ‘If I Had You’ se compose de quatre vidéos projetées simultanément de chaque côté de quatre écrans extrémement larges: une vieille femme admirant le vide avec nostalgie; les pas élégants d’un couple dansant dans une salle de bal désuète; un lit de fleurs aux couleurs vives flottant sur une eau d’un bleu intense; un moulin-à-vent factice filmé la nuit. C’est la façon avec laquelle l’artiste britannique parle au public de sa grand-mère, de sa vie, de ses sentiments, sa passion pour son mari qui mouru 20 ans plutôt. Cela aurait pu prendre une tournure pathétique. Au lieu de cela, Almond signe un portrait plein de ses propres émotions pour une femme dont la vie passée s’embrouille. Almond crie l’importance de telles vies ; banales et petites vies. C’est-à-dire, nos vies.
Et finalement, l’artiste italien Fabrizio Plessi arrive à Berlin (Martin Gropius Bau, à partir du 27 février) avec ‘La Flotta di Berlino’, un hommage à la capitale allemande et autres voyages à travers les rêves, les visions, les espoirs et les peurs de l’homme urbain.


www.hamburgerbahnhof.de
Berlin North : artistes contemporains des pays scandinaves à Berlin – jusqu’au 12 avril, Nationalgalerie à la Hamburger Bahnhof

www.berlinbiennale.de
3ème Biennale de Berlin pour l’art contemporain – jusqu’au 18 avril

www.das-moma-in-berlin.de
Das MoMA in Berlin - jusqu'au 19 septembre

www.kicken-gallery.com
SEEN AT MoMA – Part I, jusqu’au 5 mai ; Part II, du 15 mai au 18 septembre, Galerie Kicken

www.americanseason.de
American Season 2004 - de février à septembre

www.maxhetzler.com
Darren Almond - If I Had You - jusqu’au 14 mars, St. Johannes Evangelist Kirche

www.gropiusbau.de
Fabrizio Plessi - Retrospektive - jusqu’au 31 mars, Martin Gropius Bau

Texte: M. Cecchinato
E-mail: micaela@artfacts.net
Traduction: Mathieu Ducollet
E-mail: mathieu@artfacts.net
  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art