Language and login selector start
Language and login selector end

Karl Waldmann, une énigme du constructivisme


Vraisemblablement né dans l'avant dernière décennie du 19e siècle à Dresden et disparu vers 1958 en URSS (sûrement dans un camp de travail), Karl Waldmann est l'une des dernières découvertes du constructivisme et assurément une découverte très importante.

C'est seulement après la chute du mur de Berlin qu'on le redécouvre à travers 50 œuvres. Par la suite, une recherche approfondie a permis de retrouver des oeuvres en Allemagne, Italie, Belgique, France, Usa, Ukraine ; si bien que l'on a pu identifier à travers le monde à peu près 800 œuvres allant de 1915 aux années cinquante. Il s'agit essentiellement de collages ou photomontages. Dans ses formes l'œuvre de Waldmann est assez hétéroclite, ne s'étant jamais confondue avec un seul mouvement. Ses œuvres de jeunesse sont abstraites mais très vite ses autres créations font référence au constructivisme, au dadaïsme voire même au surréalisme. Les formes sont empruntées au constructivisme avec une destruction de l'image classique dans une vision dynamique. Cependant l'état d'esprit de ses photomontages est proche des dadaïstes par sa volonté d'intégrer les événements de son temps dans une vision acide et politisée. Face à l'absurde et à l'intolérable de la politique d'hommes comme Hitler ou Staline, ses collages fustigent son époque par des charges politiques d'où éclatent sa sensibilité exacerbée et l'ironie du regard qu'il porte sur son époque. On a pu ainsi le rapprocher d'artistes comme Schwitters, Heartfield, Haussmann mais aussi Rodchenko et Maiakowski ou encore les dadas. Malheureusement on ne possède aucun élément sur sa vie ou sa personnalité, et on ne le retrouve pas dans les revues d'art de l'époque. Peut-être aurait-il refusé d'exposer pour des raisons mentales (mais aussi pour des raisons inhérentes à sa propre sécurité pour les années où les nazis étaient au pouvoir puis sous la censure stalinienne). Une autre hypothèse est qu'il n'aurait pas été un « pur » artiste mais pourrait avoir une autre activité principale, comme architecte par exemple, s'adonnant à son temps perdu à la création artistique.

Jusqu'à présent rien n'a été découvert sur sa vie et sa confrontation au monde de l'art de son époque. Cependant, cet artiste possède un potentiel indéniable pour qui veut l'étudier. C'est pourquoi toute personne ayant des renseignements sur Waldmann ou tous chercheurs intéressés (professeurs d'université ou étudiants voulant écrire une thèse) peuvent se mettre en relation avec Pascal Polar.

Galerie Pascal Polar
108 ch de charleroi
1060 Bruxelles

tél: 32/2/5378136
fax: 32/2/5378161
gsm: 32/477/252692

Open wed. untill Sat. And on request
email : ppolar@skynet.be
http://www.pascalpolar.be

Maxime Olivier

www.pascalpolar.be

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art