Language and login selector start
Language and login selector end

Interview avec Stephen Cohen - Directeur de Photo L.A. et Art. L.A.


Stephen Cohen

Entre le 19 et le 22 janvier, Los Angeles célèbre la 15ème édition de Photo L.A. , une des foires les plus importantes des Etats-Unis dédiées à ce médium, avec plus de 70 galeries participantes. Une semaine plus tard, le même nombre de galeries occuperont l’auditorium de Santa Monica à l’occasion de Art LA dédié à la vidéo, l’art digital et aux mixed médias. Ces deux foires sont organisées par Stephen Cohen, un galeriste basé à Los Angeles ( non pas le célèbre manager de fonds de couverture), qui s’engage à placer cette ville dans la carte du monde de l’art, toujours très focalisée sur New York.

1. Comment décririez-vous la scène de l’art à Los Angeles ?
La scène de l’art est vibrante et évolue. La zone attire de plus en plus d’artistes qui décident de vivre et travailler ici. En conséquence, beaucoup de collectionneurs et de curators viennent à Los Angeles et dans les écoles d’art locales pour faire leurs prochaines découvertes.

2. Que manque t’il selon vous ?
Un meilleur appui de la presse locale ainsi qu’une plus grande activité des musées. Les collectionneurs locaux devraient être plus proactifs et regarder plus localement. La scène de l’art à LA est encore largement méconnue. Peu de gens savent à quel point elle est fascinante.

3. Qu’est-ce que ces foires offrent aux visiteurs et aux galeries participantes ? Comment se distinguent elles des autres foires ?
Chacune est un marché où l’on peut découvrir et acquérir des œuvres d’art de soixante-dix galeries. C’est l’opportunité de voir parmi le meilleur art contemporain qui est produit actuellement. En ce qui concerne Art LA, en plus d’être une nouvelle foire, elle offre un très bon mélange de nouvelles oeuvres d’art contemporain provenant d’une liste importante d’exposants. C’est aussi une foire assez intime et les visiteurs et collectionneurs peuvent facilement s’en accommoder. Nous avons environ 25 galeries du Sud de la Californie ce qui veut dire que le public peut se faire une bonne idée de ce qui est produit à Los Angeles.



Lalla Essaydi


4. Comment sélectionnez-vous les galeries ?
Un comité étudie les candidatures, et nous invitons aussi certaines galeries en fonction de la qualité et du statut de leurs artistes. Il y a une très bonne combinaison de galeries américaines et européennes.

5. Espérez-vous beaucoup de ventes ?
Les ventes étaient excellentes l’année passée et nous espérons qu’elles seront encore meilleures en 2006. Le marché de l’art contemporain croît à grande vitesse. Des œuvres seront estimées entre 500$ et 100000$, ainsi, chacun peut y trouver son compte.

6. Ne pensez-vous pas que le marché de l’art contemporain est surchauffé ?
Je crois que certaines pièces requièrent beaucoup d’attentions lors de ventes. Mais il y a beaucoup de collectionneurs aux goûts variés, je crois que le marché peut encore évoluer. Il y a une grande quantité d’art de qualité à des prix très raisonnables.

7. Y a-t-il trop de foires ?
Probablement, mais il semble que c’est le chemin qui est pris actuellement. Il y aura une sélection naturelle dans les prochaines années, car il y a un nombre défini de bonnes galeries et elles ne peuvent pas passer l’année en constant mouvement. Peut être le marché changera dans le futur, il y aura moins de galeries ouvertes au public et l’attention se portera plus sur les ventes privées et les foires. La foire est, dans un sens, une alternative aux maisons de ventes.

8. Quel rôle joue internet dans le monde de l’art ?
Internet est un très bon média pour découvrir des artistes et collecter des informations. Plus le collectionneur est informé, mieux il saura prendre des décisions quant aux acquisitions dans les galeries, les ventes ou les foires.

Interview: Raúl Martínez
Traduction: Virginie Pislot
  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art