Language and login selector start
Language and login selector end

NEW YORK ART FAIRS 06


Armory Show 2006

Le marché de l’art en est actuellement au meilleur moment de son histoire. L’Armory Show 2006, qui a reçu plus de 40 000 visiteurs a également vu plus de 45 millions de dollars de ventes. En décembre passé, l’Art Basel Miami Beach a même surpassé toutes les attentes. Il y a seulement quelques semaines, ARCO a conclu avec un record de presque 200 000 visiteurs et une croissance commerciale de 13%. Après la preview professionnelle (jeudi), l’Armory Show 2006 a célébré hier, le 10 mars, son ouverture. Vu le nombre de collectionneurs présents pendant les journées inaugurales, l’euphorie du marché de l’art ne montre aucun signe de ralentissment.



Barry McGee at DEITCH PROJECTS (Armory Show)

Ces derniers temps, il est souvent arrivé qu’à de pareilles foires, plusieurs galeries soient sold out en juste quelques heures après l’ouverture. Au stand de White Cube, Emmanuel Perrotin, Lisson et Arndt & Partner, il était presque impossible de parler aux directeurs qui étaitent trop occupés à démontrer leur attentions aux collectionneurs importants. Vers 16 heures, Hauser & Wirth, présentant des œuvres du nouvel artiste chinois Zhang Enli, avait déjà vendu l’ensemble des pièces exposées. Aussi vite épuisées étaient les œuvres de Paul P (galerie Thaddaeus Ropac) et de Jonathan Meese (galeries Krinzinger et Stuart Shave/Modern Art). « Les collectionneurs étaient très bien informés et prenaient des décisions bien informées quant aux œuvres qu’ils voulaient acheter », dit Adam Sheffer de Cheim & Read. « Les collectionneurs réguliers des galeries ont ici l’occasion de voir de nouveaux artistes », dit le directeur d’Eigen+Art présentant des œuvres de Uwe Kowski et Jehudit Sasportas à côté des œuvres du bien-établi Jorg Herold.



Ronald Moran at MACKEY GALLERY (PULSE)

Il n’y a aucun doute que les foires jouent un rôle très important dans la promotion des artistes. Beaucoup de collectionneurs préfèrent l’ambiance excitée et le confort d’achat des foires d’art. Les foires permettent de voir une séléction concentrée d’artistes internationaux.
« C’est pourquoi il y a de plus en plus de foires chaque jour », dit Helen Allen, directrice de la Pulse qui était aussi ouverte hier. Beaucoup de collectionneurs et de curateurs participant à l’Armory Show viennent aussi à cette autre foire. Pulse est une foire bien organisée et de bonne qualité. Grâce à ses dimensions plus gérables, elle est plus confortable pour les collectionneurs, disent les galeristes Robert Springer (Berlin), Magda Danysz (Paris) et Priska Juschka (New York). Et selon les ventes réalisées juste après l’ouverture, cette foire n’a rien à envier à l’Armory Show. Michael Schultz a vite vendu les œuvres de Seo et Cornelia Schleime, pendant que les œuvres de Vik Muniz et Candida Hoefer ont aussi réussi de bons résultats pour la galerie Rena Bransten.



Luc Courchesne at PIERRE FRANCOIS OUELLETTE (DIVA)

La DIVA et la Scope ont complété l’arène des foires. La première, dédiée exclusivement à l’art digital et vidéo, a ouvert ses portes jeudi soir, accompagnée d’un grand intérêt publique. Environ 40 galeries internationales, de New York (Claire Olivier) à Shanghai (ShangART), de Madrid (Begona Malone) à Montreal (Pierre Francoise Ouellette), ont présenté de nouvelles œuvres digitales et vidéo aux salles de l’Embassy Suites Hotel. A peine quelques blocs plus loin que l’Armory Show, Scope a présenté – pour la première fois en dehors d’un hôtel – une grande séléction de jeunes artistes. Des galeries internationales comme Christopher Cutts (Toronto), Thomas Erben (New York) et Schuster (Francfort) ont offert une large séléction d’œuvres nouvelles et abordables. En conclusion, New York offre plus de 3 000 artistes, 300 galeries, des douzaines de fêtes et événements à visiter à New York. Clairement, il y a un marché et assez d’espace pour eux. La question finale est cependant : y a t il aussi assez de temps ?



Artfacts.Net Booth at the Armory Show (left: Patricia Blaso, right: Stine Albertsen, artworks: Thomas Hellstrom)



Texte: Raúl Martínez Fernández
Traduction: Anne-Sophie Loks

(14.3.2006)

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art