Language and login selector start
Language and login selector end

ART BRUSSELS 2006


Quo vadis Art Brussels?

Le sous-titre de la 24ième édition est “2006 – the European platform for contemporary art” et ce programme est confirmé par les 105 galeries dont seulement six ne viennent pas d’Europe.

L’ART BRUSSELS est restée jeune; on y est exposé aux nouveaux développements du monde des foires internationales; les sections “First Call”, “Young Galleries” sont aussi bien intégrées que “One Man Shows” ou l’espace rafraîchissant “New! Design”. L’organisation est professionnelle, on écoute les problèmes et les résout.

La “Preview” a démontré en quoi l’ART BRUSSELS est une foire spéciale: les participants durent prouver jusqu’à 23 heures leur persévérance et l’intérêt des visiteurs n’a pas faiblit, même pas juste une seule seconde. Au dernier jour, la ténacité sera encore une fois testée jusqu’à 22heures. En revanche, la foire sera accourcie d’un jour.

Adriaan Raemdonck, Galerie De Zwarte Panter, Antwerp

En général, on a l’impression que ce ne sont pas les collectionneurs qui viennent aux galeries de Bruxelles, mais les galeries qui viennent aux collectionneurs. Les galeristes rencontrent ici des amateurs d’art et des curateurs des pays Benelux et de la France qui ne trouvent pas leur chemin à l’ART COLOGNE par exemple. Autrement dit, les ventes sont bonnes, les galeristes sont très détendus, chacun compte revenir la prochaine fois.

Cependant, si les responsables veulent créer une ART BRUSSELS plus internationale à l’avenir, le programme-cadre doit être élevé à un nouveau niveau, parce qu’on a l’impression que les galeristes rentrent chez eux pour la nuit. La visite gratuite de l’“Atomium“ n’est pas réalisable – il est sans doute aussi nécessaire d’attendre – , tout comme les visites des galeries jusqu’à 20 ou 21 heures non plus. Il sera certainement possible d’améliorer ces circonstances les années prochaines, peut-être avec le soutien de la ville ou la région.

« L’ART BRUSSELS de cette année est déjà un grand succès pour nous ; il n’y avait jamais eu autant de collectionneurs comme à la « Preview » hier. Les ventes ont été très bonnes. Contrairement à beaucoup d’autres foires l’ART BRUSSELS se caractérise par son caractère sans-façon et son côté relax. Nous nous réjouissons des jours suivants. » Adriaan Raemdonck
Galerie De Zwarte Panter, Antwerpen

Michael Zink, Galerie Michael Zink, Munich

"« L’inauguration a été un prélude merveilleux. Assez fou ! Il y a deux ans, que j’ai montré une installation de Marcel van Eeden avec 30 travaux, et pendant toute la foire, j’ai seulement vendu deux dessins. Hier, à l’inauguration nous avions seulement deux dessins attachés contre le mur, mais nous avons déjà vendu 16 dessins du dépôt. Mais les œuvres de nos autres artistes, Fumie Sasabuchi avec les dessins de tatouage, se vendent très bien ! » Galerie Michael Zink, Munich

« Nous sommes vraiment excités d’avoir été invités à l’ART BRUSSELS, parce que c’est la première année que la foire touche aussi au design, et la Belgique a quelques uns des meilleurs collectionneurs d’art et de design du monde entier. Le design contemporain chinois devient de plus en plus fameux, et nous sommes heureux d’être au premier rang de ce mouvement. ART BRUSSELS est une bonne opportunité pour nous d’introduire le design chinois au public général. » Pearl Lam, Contrasts Gallery, Shanghai


Pearl Lam and Arthur Duncan (Worldguide AG)


Texte: Artur M. Holweg
Photos: Edouard Tercelin copyright Exporevue

www.artbrussels.be

(22.4.2006)

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art