Language and login selector start
Language and login selector end

FIAC - une interview avec Jennifer Flay


Jennifer Flay, Directrice artistique de la FIAC

AfN: Ceci est une interview réalisée par artfacts de Jennifer Flay, directrice artistique de la FIAC de Paris. Bonjour Jennifer.

J.Flay: Bonjour, Bonjour.

AfN: Vous disiez en 2003 lorsque vous avez été promût au poste de directrice artistique de la FIAC: " Je suis ravi de pouvoir mener la FIAC vers un nouveau cycle de développement"et vous disiez que vous vouliez faire de la FIAC l'une des meilleures places pour découvrir et acheter les dernières oeuvres modernes de l'art contemporain disponible. Notre cible est de créer une véritable experience incomparable pour les collectionneurs internationaux. " Cette année, 2006 la FIAC est de retour au Grand Palais...

J.Flay: et dans la cour carrée du Louvres, ainsi que dans le Jardin des Tuilleries...

AfN: et s' en est irrésistible.

J.Flay: Demême de nombreux galleristes qui avaient décidés de quitter la foire préferant participer à la FRIEZE, pensent actuelement a faire marche arrière et a réintégrer la FIAC.

AfN: Etes vous en mesure de dire que vous remplissez vos promesses pour l'année 2003? Et dans quelles mesures est-ce que le choix du Grand Palais comme lieu d'exposition peut vous permettre d'atteindre votre cible?

J.Flay: Doive dire que j'y suis déjà parvenu? Actuellement les choses vont bon train pour moi et il m'est facile d'entendre de telles prédictions pour 2003, et oui j'ai bel et bien dit cela et je le pense encore - je sens que nous sommes sur la bonne voie. Pour ma part il reste encore beaucoup de travail a éfféctuer. Je suis vraiment contente des résultats que nous obtenons. Lorsque j'ai accépté de prendre ce poste de directrice artistique, j'ai dit à la direction de Reed Exposition France, que cela prendrez entre 3 et 5 ans pour atteindre les objectifs et les résultats que je me suis fixés, et cela fait maintenant trois ans, nous sommes à l'édition n°3 de la FIAC sous ma direction, et je pense que nous possédons maintenant de bonnes bases pour atteindre les objectifs escomptés. Oui je pense que la Foire est sur le point de devenir un lieu attractif et incontournable pour les galleries.Je pense cependant que cela provient d'améliorations succéssives et du fait que j'aime etre active et avoir toujours quelque chose à faire... et il y a différentes choses que nous pouvons réaliser et que nous allons réaliser... désolé je n'est pas répondu à la seconde partie de la question, quel en était le sujet?

AfN:...la question était, dans quelle mesure le choix du Grand Palais va vous aider a réaliser vos objectifs? autrement dit je vois que vous voulez qu'il joue un role important dans le déroulement de la foire...

J.Flay: Oui, oui absolument- bien, d'un coté pratique se n'est pas le Grand Palais, mais le Grand Palais est bien sur une lieu fabuleux, mais dans les faits organiser la Fiac dans le Grand Palais, marque plus notre retour dans le centre de Paris. S'est ce qui est le plus important pour nous. Nous voulions, heu quand je dit nous , je veux dire Martin Bethenod et moi-même - Martin Bethenod est le manager général de la foire - nous pensions qu'il etait trés important de réintroduir la foire au coeur même de Paris. A l'interieur même de l'essence emblématique de Paris, ce qui en est certainement la cas pour la Cour Carrée du Musée du Louvres, les Jardins des Tuilleries et le Grand Palais, qui a l'avantage d'etre situé sur cet axe magnifique qui est longé par le lit de la Seine, l'axe géographique naturel de Paris. Nous pensons que dans l'esprit des gens la vue et la centralitée du lieu sont plus révelateur de l'essence de Paris que n'importe quel autre lieu d'exposition anonyme - bien que plus fonctionnel ils se situent toujours en péripherie de Paris. Je pense que pour nous le fait de revenir dans le centre est clairement un pas important dans notre plans de développement de la foire. Et je pense personellement, que je peux comprendre les galleristes et collectionneurs qui préferent venir visiter la foire dans un batiment du standing du Grand Palais, qui est un monument historique ou dans la Cour Carrée du Musée du Louvres, qui est lui aussi un monument historique.

AfN: et vous disposez de la lumière naturelle.

J.Flay: Et la lumière naturelle est bien sur trés importante, j' ai entendu de nombreux commentaires au sujet des beautées de la lumière naturelle de la part de Sahra Lucas qui expose ces scultures ici avec Sadie Coles et Barbara Gladstone, et de Pierre Soulages le peintre qui expose cette année à la Gallerie de France, sur le fait que la lumière naturelle, peut permettre a certains d'appréhender le travail artistique de la plus belle manière et cela joue vraiment un role important.

AfN: Un autre point, la foire semble toujours fortement partial concernant le nombre de galleries française. Considérez vous que la Fiac représente la voie française dans un monde de l'art dominé par les Anglo/Americains. Ou quel est votre position en terme de représentation international?

J.Flay: Bien,la Fiac est la foire française de l'art, elle se déroule à Paris bien sur, et s'est une foire européenne de l'art, parce qu'elle se situe en europpe, mais il s'agit aussi d'une foire international de l'art, parceque nous faisons partie de la scène international, et ce de plus en plus. Nous pensons qu'il est important de mettre en avant tous les aspects de l'art contemporain en france et de l'art moderne en france, parceque Paris est une place trés importante dans l'histoire du modernisme. Et nous recherchons à le propager - a mettre en avant cela! Cependant je ne suis pas d'accord lorsque vous disez que la Fiac et démesurement partial par la representation française.

AfN: Mais je ne voulais pas dire cela dans un mauvais sens...

J.Flay: Non, non nous disposons de 45% de galleries françaises participantes à la foire. Et elles ne proviennent pas toutes de Paris, une grande partie viennent de toutes les régions françaises. Et nous disposons de 55% de participants internationaux. Nous pensons que s'est une bonne répartition pour cette période dans le dévéloppement de la foire. S'est actuellement le même taux de représentation que le Show Armory à New-York. Ils disposent de 45% de galleries americain et de 55% de galleries étrangères. Ainsi de fait Armory n'est pas perçue ni comme une foire de l'art pro-americaine, ni comme anti-americaine. Vous savez nous ne sommes pas pro-français dans l'extrème, et nous ne sommes pas non plus anti-français comme certains nous en accuse.

AfN: Etes vous accusé d'etre anti-français?

J.Flay: Oui, absolument oui.

AfN: Est-t-il mieux de votre point de vue de voir plus de galleries françaises et de voir plus d'art special et de design special. Je pense que s'est une bonne décision.

J.Flay: Oui nous essayons d'introduire cette notion. Nous avons été la première foire d'art au monde à introduire une section design en 2004.

AfN: Nous arrivons à ce point... peut être pouvons nous parler de ce thème maintenant. En 2004 vous avez intégré les galleries de design en tant qu'exposants. De votre point de vue cette décision prend t'elle totalement sens. Le Tetaf de Maastricht pour exemple réunit le plus grand nombres devendeurs d'art au monde, en présentant des piéces allant des armes aux réalisations textilles. Avez vous planifié l'introduction de nouveaux domaines? Quels sont vos plans pour le future?

J.Flay: Ce n'est pas pour l'instant prévu d'introduire de nouveaux domaines ou nouvaux mediums à la FIAC; je pense que nous devons déjà nous concentrer et ce de manière sérieuses sur les domaines déjà existantes: comme l'art moderne, l'art contemporain et émergent. Le design - nous allons nous pencher sérieusement sur cette section, avant de penser à introduire d'autres sections. Et nous avons d'autres préoccupations a résoudre avant. Nous utilisons pour le moment moins de la moitié de la surface que nous possédions sur le site d'exposition de la Porte de Versailles. Ainsi la Cour Carré du Musée du Louvres et le Grand Palis nous offrent un peu plus de la moitiée de l'espace don't nous disposions l'année dernière en termes d'espace d'exposition disponible, donc je pense qu'avant de penser a introduire de nouvelles sections, nous devons déjà penser à développer ce que nous avons et peut être penser a agrandir notre espace d'exposition.

AfN: Et qu' en est-t-il de l'architecture?

J.Flay: L'architecture est un domaine qui nous intérrese particulièrement. Comme vous avez surement eut echo, nous travaillons avec Emmanuel Combarel et Dominique Marrec cet année sur la partie design- sur le design innovant- dans la section design. Vous savez pour la présentation de l'exposition avec la platteforme d'acceuil, c'est une proposition et une réalisation signée Emmanuel Combarel et Dominique Marrec. S'est un domaine qui nous tiens à coeur. Nous sommes intéréssez par le travail avec les architects et nous avons étés aidés par des architects pour la réalisation et le design de la construction qui se trouve dans la Cour Carré du Musée du Louvres. Vous devez surement avoir remarqué le toit transparent sur la tente...

AfN: Oui, bien sur.

J.Flay:Le toit transparent,...




AfN: Dans nos discussions des jours derniers nous avions pensé que la FIAC pouvait devenir un évenement majeur et leader sur la scène mondiale de l'art...

J.Flay: Oh, je pense qu'elle l'est....(rires)




J.Flay: Vous savez , c'est intéréssant ce que vous disez actuellement - lorsque nous pensions a revenir dans le centre de Paris, et le fait que quand vous étes à Miami ou à Basel, la foire prend place dans toute la ville.

AfN: S'est comme un village.

J.Flay: Oui, oui mais s'est un peu plus difficile, parceque Paris est une ville beaucoup plus grande. Bien voyez cette semaine, avec les différents lieux, avec le Jardin des Tuilleries, avec tous ces fabuleux évenements qui se déroule dans les différents musées, le fait est que peu de personnes ont vus le musée du Quai Branly, il est ouvert, et des visites sont proposées - même des visites privées pour nos visiteurs V.I.P. Et il en va de même pour le musée des arts décoratifs, et le musée d'Orsay, nous disposons aussi d'une visite privée pour nos visiteurs V.I.P de la future Cité de l'Archtitecture, laquelle est encore un site en construction pour le moment, avec toutes les parties et activitées qui viendront s'y intégrer. Je commence a penser que nous devrions en fait être capable de donner le sentiment de réellement investir l'espace urbain et la ville, toute la ville de Paris pourrait être mobilisée. Je suis contente parceque s'est un programme de longue haleine. Et il est difficille d' imaginer pour les gens que la FIAC, pourrait avoir un impact sur la ville de Paris, comme l'impact qu'a la foire Art Basel sur la ville de Basel, parceque la vile de Paris est démesurement plus grande.

AfN: Et Miami...

J.Flay: Je trouve Miami trés interéssant, mais le fait est que tous se déroule dans un périmetre de cinq block, vous savez.

AfN: Tout est fini une fois que les visiteurs sont partis, aprés il ne reste que le désert.

J.Flay: Exactement, la ville de Paris en comparaison est en perpetuel mouvement toute l'année. Il y a de grandes expositions et de nombreux évenementiels tous les jours de la semaine. Mais aussi toute l'année, et s'est cela que nous allons essayer de mettre en avant dans les prochains mois.

AfN: Désolée, si je passe du coq à l'âne, mais nous avons eut vent que le Grand Palais comporte de nombreuses contraintes d'un point de vue organisationel. Allez vous être capable de rester dans ce lieu et au Louvres pour les FIAC à venir?

J.Flay: Pour la Cour Carré du Louvre, oui, nous avons un arrangement avec le président du Louvres, Henri Loyrette, qui nous octroye l'utilisation de ce lieu pour de nombreuses années successives au Grand Palais. Nous disposons d'un pseudo bail jusqu'en 2007, et une sérieuse option pour 2008. Il est clair que le batiment pose certaines contraintes, il a été construit en tant qu'Hall d'exposition, mais en 1900. Ce qui rend ce lieu vraiment special, mais il dispose en même temps d' un équipement récent, équivalent à tout autre hall d'exposition traditionel. Cela rend bien sur l'organistation de la foire un peu plus complexe, mais s'est un challenge intéressant. Pour rester honête, et je pense que personne ne poura me contredir, lorsque que je dit que la FIAC dispose maintenant de l'un des plus beau site et lieu d'exposition, que toutes autres foires au monde. Et cela apporte un plus définitif.

AfN: Et elle se situe au coeur même de la ville, s'est un second plus. Vous pouvez ainsi faire vibrer la ville.

J.Flay: Un autre aspect qui me parait important pour moi et Martin Bethenod - car j'ai eût l'occasion de réaliser ça les nuits derniéres - les exposants, je parle des exposants parce que je me considère prés du monde des galleries, ayant été aussi galleriste par le passé. Ce que je disais pour les galleristes vaut aussi pour les visiteurs, les collectionneurs, la presse et le public. Vous savez lorsque je me trouve devant la porte, lorsque la foire ferme, j'enttends les gens dire, viens allons nous faire un restaurant, tu sais s'est un beau quartier par là... Vous savez en comparaison à la Porte de Versailles, où s'était un véritable cauchemare, vous deviez retourner dans le centre de Paris.

AfN: Oh oui je me rappelle.

J.Flay: Maintenant les gens peuvent profiter de tous ce que Paris a à offrir, parceque tout se trouve à coté. s'est trés important pour nous. Nous voullons que les gens puissent profiter et découvrir les plaisirs uniques et la qualité de la vie parisienne. Ce n'est pas des conneries! Oh désolée s'est ma partie Néozelandaise qui reprend le dessus. S'est quelque chose de special au sujet de l'art de vivre, vous savez ce "je ne sais quoi français". Et pourquoi ne pas mettre cela en avant? Pourquoi ne pas faire de cela un élément special- Il y a bien des kilomètres de palmiers et de piscines à Mami... ( rires )



AfN: Dernière question : Est ce que le mot Chine est à la mode pour vous? Nous avons vus relativement peu d'oeuvres chinoises ici à Paris en comparaison à Londres dans les dernières semaines - et pensez vous qu'il y a des modes et des tendances dans les arts?

J.Flay: Nous avons aussi des artistes chinois présent sur la foire, il ya aussi de artistes présent à la gallerie Pierre Hubert (Art & Public), à la gallerie de France, et à la gallerie Continua, et dans bien d'autres galleries. Les artistes chinois sont vraiment présent sur la FIAC. Nous recherchons la qualité et nous voullons les meilleures galleries. Je voudrais avoir un ou deux exposants chinois présent, j'ai rencontré précedament au moins trois voir quatre galleries chinoises mais je veux que les chinois soient représentés et ce de la meilleures manière possible. Et je pense que s'est le cas cette année au travers des galleries Continua, avec Pierre Huber, avec la gallerie de France. j'aimerais avoir une gallerie chinoise, mais je désire aussi par dessus tout le meilleur. Et il en va de même pour l'art russe et indien.

AfN: Nous avons eût l'occasion de voir Aidan et Guelman,...

J.Flay: Adan, Xl, Guelman sont cette année présent. Et cela m'enchante. nous avons aussi Nature Morte d'Inde qui présente uniquement des artistes indiens. Nous avons Sfeir-Semler, venant du Liban présentant des artistes venant de Beihrut ( Liban). nous avons aussi la magnifique gallerie de Warsowie, La gallerie Raster (Pologne)...

AfN: Ou sont elles?

J.Flay: Elles se situent dans la Cour Carrée. Je pense qu'il s'agit même de l'une des meilleures galleries montantes au monde.

AfN: Comment avez vous éfféctuée la dispositon des galleries? Qui est au Grand Palais et qui se trouve dans la Cour Carrée? Est-ce en fonction de leur âge?

J.Flay: Je me suis plus basée sur le positionnement même de chaque galleries, en prenant en compte si les galleries disposent d'éléments de perspectives dans leurs programmes, ainsi la gallerie Discovery bien que ancienne enterme d'années d'existances se trouve dans la Cour Carrée du Louvres, simplement.

AfN: Et qu'en est il pour le Design?

J.Flay: Pour la section Design , qui me tiens tout particulièrement à coeur comme vous le savez.

AfN: Est ce que le Design est un élément important pour la foire de votre point de vue?

J.Flay: La FIAC couvre la période du 20° siécle à nos jours, intégrant même le 21° siecle, 2006. Je pense qu'il est intéréssant que les galleries de la période moderne soient intégrées dans ce batiment qui a été construit début 19° siécle, ce qui représente le tout début de la période que nous couvront. Ainsi les galleries modernes, les galleries contemporaines et...

AfN: Mais la gallerie Esther Shier est aussi présent au Grand Palais?

J.Flay: Oui s'est vrai, et les gallerie travaillant avec l'art contemporain déjà etablit de nos jours sont aussi présentent.

AfN: De fortes personnalitées...

J.Flay: Oui, vous savez il y a des galleries présentent dans la Cour Carrée qui existent depuis plus de 25 ans.

AfN: Oui je sais, et parmis elles de nombreuses galleries hollandaises.

J.Flay: Des galleries qui ont des perspectives précises dans leurs programmes. Mais se n'est pas tout blanc ou tout noir, vous savez.

AfN: Les galleries ont elles la possibilitées de choisir?

J.Flay: La plupart des galleries éffectuent leurs choix en fonction de leurs affinitées pour une place ou une autre, vu que s'est la première année que nous sommes ici. J'ai entendu certaines galleries dire: Je voudrais vraiment être située dans la Cour Carrée du Louvres, se serait parfait.

AfN: S'est une trés belle place.

J.Flay: Oui.

AfN: Ainsi, Jennifer je vous remercie pour le temps que vous avez accordé à cette interview.

J.Flay: Ce fut un plaisir. S'est vraiment plaisant de pouvoir parler dans ma langue natale de mon travail. Merci.

www.fiacparis.com
(28.10.2006)

(traduction: J-M Buon)



Jennifer Flay, Directrice artistique de la FIAC (le 26 octobre 2006)

AfN: Ceci est une interview réalisée par artfacts de Jennifer Flay, directrice artistique de la FIAC de Paris. Bonjour Jennifer.

J.Flay: Bonjour, Bonjour.

AfN: Vous disiez en 2003 lorsque vous avez été promût au poste de directrice artistique de la FIAC: " Je suis ravi de pouvoir mener la FIAC vers un nouveau cycle de développement"et vous disiez que vous vouliez faire de la FIAC l'une des meilleures places pour découvrir et acheter les dernières oeuvres modernes de l'art contemporain disponible. Notre cible est de créer une véritable experience incomparable pour les collectionneurs internationaux. " Cette année, 2006 la FIAC est de retour au Grand Palais...

J.Flay: et dans la cour carrée du Louvres, ainsi que dans le Jardin des Tuilleries...

AfN: et s' en est irrésistible.

J.Flay: Demême de nombreux galleristes qui avaient décidés de quitter la foire préferant participer à la FRIEZE, pensent actuelement a faire marche arrière et a réintégrer la FIAC.

AfN: Etes vous en mesure de dire que vous remplissez vos promesses pour l'année 2003? Et dans quelles mesures est-ce que le choix du Grand Palais comme lieu d'exposition peut vous permettre d'atteindre votre cible?

J.Flay: Doive dire que j'y suis déjà parvenu? Actuellement les choses vont bon train pour moi et il m'est facile d'entendre de telles prédictions pour 2003, et oui j'ai bel et bien dit cela et je le pense encore - je sens que nous sommes sur la bonne voie. Pour ma part il reste encore beaucoup de travail a éfféctuer. Je suis vraiment contente des résultats que nous obtenons. Lorsque j'ai accépté de prendre ce poste de directrice artistique, j'ai dit à la direction de Reed Exposition France, que cela prendrez entre 3 et 5 ans pour atteindre les objectifs et les résultats que je me suis fixés, et cela fait maintenant trois ans, nous sommes à l'édition n°3 de la FIAC sous ma direction, et je pense que nous possédons maintenant de bonnes bases pour atteindre les objectifs escomptés. Oui je pense que la Foire est sur le point de devenir un lieu attractif et incontournable pour les galleries.Je pense cependant que cela provient d'améliorations succéssives et du fait que j'aime etre active et avoir toujours quelque chose à faire... et il y a différentes choses que nous pouvons réaliser et que nous allons réaliser... désolé je n'est pas répondu à la seconde partie de la question, quel en était le sujet?

AfN:...la question était, dans quelle mesure le choix du Grand Palais va vous aider a réaliser vos objectifs? autrement dit je vois que vous voulez qu'il joue un role important dans le déroulement de la foire...

J.Flay: Oui, oui absolument- bien, d'un coté pratique se n'est pas le Grand Palais, mais le Grand Palais est bien sur une lieu fabuleux, mais dans les faits organiser la Fiac dans le Grand Palais, marque plus notre retour dans le centre de Paris. S'est ce qui est le plus important pour nous. Nous voulions, heu quand je dit nous , je veux dire Martin Bethenod et moi-même - Martin Bethenod est le manager général de la foire - nous pensions qu'il etait trés important de réintroduir la foire au coeur même de Paris. A l'interieur même de l'essence emblématique de Paris, ce qui en est certainement la cas pour la Cour Carrée du Musée du Louvres, les Jardins des Tuilleries et le Grand Palais, qui a l'avantage d'etre situé sur cet axe magnifique qui est longé par le lit de la Seine, l'axe géographique naturel de Paris. Nous pensons que dans l'esprit des gens la vue et la centralitée du lieu sont plus révelateur de l'essence de Paris que n'importe quel autre lieu d'exposition anonyme - bien que plus fonctionnel ils se situent toujours en péripherie de Paris. Je pense que pour nous le fait de revenir dans le centre est clairement un pas important dans notre plans de développement de la foire. Et je pense personellement, que je peux comprendre les galleristes et collectionneurs qui préferent venir visiter la foire dans un batiment du standing du Grand Palais, qui est un monument historique ou dans la Cour Carrée du Musée du Louvres, qui est lui aussi un monument historique.

AfN: et vous disposez de la lumière naturelle.

J.Flay: Et la lumière naturelle est bien sur trés importante, j' ai entendu de nombreux commentaires au sujet des beautées de la lumière naturelle de la part de Sahra Lucas qui expose ces scultures ici avec Sadie Coles et Barbara Gladstone, et de Pierre Soulages le peintre qui expose cette année à la Gallerie de France, sur le fait que la lumière naturelle, peut permettre a certains d'appréhender le travail artistique de la plus belle manière et cela joue vraiment un role important.

AfN: Un autre point, la foire semble toujours fortement partial concernant le nombre de galleries française. Considérez vous que la Fiac représente la voie française dans un monde de l'art dominé par les Anglo/Americains. Ou quel est votre position en terme de représentation international?

J.Flay: Bien,la Fiac est la foire française de l'art, elle se déroule à Paris bien sur, et s'est une foire européenne de l'art, parce qu'elle se situe en europpe, mais il s'agit aussi d'une foire international de l'art, parceque nous faisons partie de la scène international, et ce de plus en plus. Nous pensons qu'il est important de mettre en avant tous les aspects de l'art contemporain en france et de l'art moderne en france, parceque Paris est une place trés importante dans l'histoire du modernisme. Et nous recherchons à le propager - a mettre en avant cela! Cependant je ne suis pas d'accord lorsque vous disez que la Fiac et démesurement partial par la representation française.

AfN: Mais je ne voulais pas dire cela dans un mauvais sens...

J.Flay: Non, non nous disposons de 45% de galleries françaises participantes à la foire. Et elles ne proviennent pas toutes de Paris, une grande partie viennent de toutes les régions françaises. Et nous disposons de 55% de participants internationaux. Nous pensons que s'est une bonne répartition pour cette période dans le dévéloppement de la foire. S'est actuellement le même taux de représentation que le Show Armory à New-York. Ils disposent de 45% de galleries americain et de 55% de galleries étrangères. Ainsi de fait Armory n'est pas perçue ni comme une foire de l'art pro-americaine, ni comme anti-americaine. Vous savez nous ne sommes pas pro-français dans l'extrème, et nous ne sommes pas non plus anti-français comme certains nous en accuse.

AfN: Etes vous accusé d'etre anti-français?

J.Flay: Oui, absolument oui.

AfN: Est-t-il mieux de votre point de vue de voir plus de galleries françaises et de voir plus d'art special et de design special. Je pense que s'est une bonne décision.

J.Flay: Oui nous essayons d'introduire cette notion. Nous avons été la première foire d'art au monde à introduire une section design en 2004.

AfN: Nous arrivons à ce point... peut être pouvons nous parler de ce thème maintenant. En 2004 vous avez intégré les galleries de design en tant qu'exposants. De votre point de vue cette décision prend t'elle totalement sens. Le Tetaf de Maastricht pour exemple réunit le plus grand nombres devendeurs d'art au monde, en présentant des piéces allant des armes aux réalisations textilles. Avez vous planifié l'introduction de nouveaux domaines? Quels sont vos plans pour le future?

J.Flay: Ce n'est pas pour l'instant prévu d'introduire de nouveaux domaines ou nouvaux mediums à la FIAC; je pense que nous devons déjà nous concentrer et ce de manière sérieuses sur les domaines déjà existantes: comme l'art moderne, l'art contemporain et émergent. Le design - nous allons nous pencher sérieusement sur cette section, avant de penser à introduire d'autres sections. Et nous avons d'autres préoccupations a résoudre avant. Nous utilisons pour le moment moins de la moitié de la surface que nous possédions sur le site d'exposition de la Porte de Versailles. Ainsi la Cour Carré du Musée du Louvres et le Grand Palis nous offrent un peu plus de la moitiée de l'espace don't nous disposions l'année dernière en termes d'espace d'exposition disponible, donc je pense qu'avant de penser a introduire de nouvelles sections, nous devons déjà penser à développer ce que nous avons et peut être penser a agrandir notre espace d'exposition.

AfN: Et qu' en est-t-il de l'architecture?

J.Flay: L'architecture est un domaine qui nous intérrese particulièrement. Comme vous avez surement eut echo, nous travaillons avec Emmanuel Combarel et Dominique Marrec cet année sur la partie design- sur le design innovant- dans la section design. Vous savez pour la présentation de l'exposition avec la platteforme d'acceuil, c'est une proposition et une réalisation signée Emmanuel Combarel et Dominique Marrec. S'est un domaine qui nous tiens à coeur. Nous sommes intéréssez par le travail avec les architects et nous avons étés aidés par des architects pour la réalisation et le design de la construction qui se trouve dans la Cour Carré du Musée du Louvres. Vous devez surement avoir remarqué le toit transparent sur la tente...

AfN: Oui, bien sur.

J.Flay:Le toit transparent,...




AfN: Dans nos discussions des jours derniers nous avions pensé que la FIAC pouvait devenir un évenement majeur et leader sur la scène mondiale de l'art...

J.Flay: Oh, je pense qu'elle l'est....(rires)




J.Flay: Vous savez , c'est intéréssant ce que vous disez actuellement - lorsque nous pensions a revenir dans le centre de Paris, et le fait que quand vous étes à Miami ou à Basel, la foire prend place dans toute la ville.

AfN: S'est comme un village.

J.Flay: Oui, oui mais s'est un peu plus difficile, parceque Paris est une ville beaucoup plus grande. Bien voyez cette semaine, avec les différents lieux, avec le Jardin des Tuilleries, avec tous ces fabuleux évenements qui se déroule dans les différents musées, le fait est que peu de personnes ont vus le musée du Quai Branly, il est ouvert, et des visites sont proposées - même des visites privées pour nos visiteurs V.I.P. Et il en va de même pour le musée des arts décoratifs, et le musée d'Orsay, nous disposons aussi d'une visite privée pour nos visiteurs V.I.P de la future Cité de l'Archtitecture, laquelle est encore un site en construction pour le moment, avec toutes les parties et activitées qui viendront s'y intégrer. Je commence a penser que nous devrions en fait être capable de donner le sentiment de réellement investir l'espace urbain et la ville, toute la ville de Paris pourrait être mobilisée. Je suis contente parceque s'est un programme de longue haleine. Et il est difficille d' imaginer pour les gens que la FIAC, pourrait avoir un impact sur la ville de Paris, comme l'impact qu'a la foire Art Basel sur la ville de Basel, parceque la vile de Paris est démesurement plus grande.

AfN: Et Miami...

J.Flay: Je trouve Miami trés interéssant, mais le fait est que tous se déroule dans un périmetre de cinq block, vous savez.

AfN: Tout est fini une fois que les visiteurs sont partis, aprés il ne reste que le désert.

J.Flay: Exactement, la ville de Paris en comparaison est en perpetuel mouvement toute l'année. Il y a de grandes expositions et de nombreux évenementiels tous les jours de la semaine. Mais aussi toute l'année, et s'est cela que nous allons essayer de mettre en avant dans les prochains mois.

AfN: Désolée, si je passe du coq à l'âne, mais nous avons eut vent que le Grand Palais comporte de nombreuses contraintes d'un point de vue organisationel. Allez vous être capable de rester dans ce lieu et au Louvres pour les FIAC à venir?

J.Flay: Pour la Cour Carré du Louvre, oui, nous avons un arrangement avec le président du Louvres, Henri Loyrette, qui nous octroye l'utilisation de ce lieu pour de nombreuses années successives au Grand Palais. Nous disposons d'un pseudo bail jusqu'en 2007, et une sérieuse option pour 2008. Il est clair que le batiment pose certaines contraintes, il a été construit en tant qu'Hall d'exposition, mais en 1900. Ce qui rend ce lieu vraiment special, mais il dispose en même temps d' un équipement récent, équivalent à tout autre hall d'exposition traditionel. Cela rend bien sur l'organistation de la foire un peu plus complexe, mais s'est un challenge intéressant. Pour rester honête, et je pense que personne ne poura me contredir, lorsque que je dit que la FIAC dispose maintenant de l'un des plus beau site et lieu d'exposition, que toutes autres foires au monde. Et cela apporte un plus définitif.

AfN: Et elle se situe au coeur même de la ville, s'est un second plus. Vous pouvez ainsi faire vibrer la ville.

J.Flay: Un autre aspect qui me parait important pour moi et Martin Bethenod - car j'ai eût l'occasion de réaliser ça les nuits derniéres - les exposants, je parle des exposants parce que je me considère prés du monde des galleries, ayant été aussi galleriste par le passé. Ce que je disais pour les galleristes vaut aussi pour les visiteurs, les collectionneurs, la presse et le public. Vous savez lorsque je me trouve devant la porte, lorsque la foire ferme, j'enttends les gens dire, viens allons nous faire un restaurant, tu sais s'est un beau quartier par là... Vous savez en comparaison à la Porte de Versailles, où s'était un véritable cauchemare, vous deviez retourner dans le centre de Paris.

AfN: Oh oui je me rappelle.

J.Flay: Maintenant les gens peuvent profiter de tous ce que Paris a à offrir, parceque tout se trouve à coté. s'est trés important pour nous. Nous voullons que les gens puissent profiter et découvrir les plaisirs uniques et la qualité de la vie parisienne. Ce n'est pas des conneries! Oh désolée s'est ma partie Néozelandaise qui reprend le dessus. S'est quelque chose de special au sujet de l'art de vivre, vous savez ce "je ne sais quoi français". Et pourquoi ne pas mettre cela en avant? Pourquoi ne pas faire de cela un élément special- Il y a bien des kilomètres de palmiers et de piscines à Mami... ( rires )



AfN: Dernière question : Est ce que le mot Chine est à la mode pour vous? Nous avons vus relativement peu d'oeuvres chinoises ici à Paris en comparaison à Londres dans les dernières semaines - et pensez vous qu'il y a des modes et des tendances dans les arts?

J.Flay: Nous avons aussi des artistes chinois présent sur la foire, il ya aussi de artistes présent à la gallerie Pierre Hubert (Art & Public), à la gallerie de France, et à la gallerie Continua, et dans bien d'autres galleries. Les artistes chinois sont vraiment présent sur la FIAC. Nous recherchons la qualité et nous voullons les meilleures galleries. Je voudrais avoir un ou deux exposants chinois présent, j'ai rencontré précedament au moins trois voir quatre galleries chinoises mais je veux que les chinois soient représentés et ce de la meilleures manière possible. Et je pense que s'est le cas cette année au travers des galleries Continua, avec Pierre Huber, avec la gallerie de France. j'aimerais avoir une gallerie chinoise, mais je désire aussi par dessus tout le meilleur. Et il en va de même pour l'art russe et indien.

AfN: Nous avons eût l'occasion de voir Aidan et Guelman,...

J.Flay: Adan, Xl, Guelman sont cette année présent. Et cela m'enchante. nous avons aussi Nature Morte d'Inde qui présente uniquement des artistes indiens. Nous avons Sfeir-Semler, venant du Liban présentant des artistes venant de Beihrut ( Liban). nous avons aussi la magnifique gallerie de Warsowie, La gallerie Raster (Pologne)...

AfN: Ou sont elles?

J.Flay: Elles se situent dans la Cour Carrée. Je pense qu'il s'agit même de l'une des meilleures galleries montantes au monde.

AfN: Comment avez vous éfféctuée la dispositon des galleries? Qui est au Grand Palais et qui se trouve dans la Cour Carrée? Est-ce en fonction de leur âge?

J.Flay: Je me suis plus basée sur le positionnement même de chaque galleries, en prenant en compte si les galleries disposent d'éléments de perspectives dans leurs programmes, ainsi la gallerie Discovery bien que ancienne enterme d'années d'existances se trouve dans la Cour Carrée du Louvres, simplement.

AfN: Et qu'en est il pour le Design?

J.Flay: Pour la section Design , qui me tiens tout particulièrement à coeur comme vous le savez.

AfN: Est ce que le Design est un élément important pour la foire de votre point de vue?

J.Flay: La FIAC couvre la période du 20° siécle à nos jours, intégrant même le 21° siecle, 2006. Je pense qu'il est intéréssant que les galleries de la période moderne soient intégrées dans ce batiment qui a été construit début 19° siécle, ce qui représente le tout début de la période que nous couvront. Ainsi les galleries modernes, les galleries contemporaines et...

AfN: Mais la gallerie Esther Shier est aussi présent au Grand Palais?

J.Flay: Oui s'est vrai, et les gallerie travaillant avec l'art contemporain déjà etablit de nos jours sont aussi présentent.

AfN: De fortes personnalitées...

J.Flay: Oui, vous savez il y a des galleries présentent dans la Cour Carrée qui existent depuis plus de 25 ans.

AfN: Oui je sais, et parmis elles de nombreuses galleries hollandaises.

J.Flay: Des galleries qui ont des perspectives précises dans leurs programmes. Mais se n'est pas tout blanc ou tout noir, vous savez.

AfN: Les galleries ont elles la possibilitées de choisir?

J.Flay: La plupart des galleries éffectuent leurs choix en fonction de leurs affinitées pour une place ou une autre, vu que s'est la première année que nous sommes ici. J'ai entendu certaines galleries dire: Je voudrais vraiment être située dans la Cour Carrée du Louvres, se serait parfait.

AfN: S'est une trés belle place.

J.Flay: Oui.

AfN: Ainsi, Jennifer je vous remercie pour le temps que vous avez accordé à cette interview.

J.Flay: Ce fut un plaisir. S'est vraiment plaisant de pouvoir parler dans ma langue natale de mon travail. Merci.

(28.10.2006)

(traduction: J-M Buon)

www.fiacparis.com

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art