Language and login selector start
Language and login selector end

KUNST Zurich - Rencontre avec Raphael Karrer


Tobias Hilger (Artfacts.net) et Raphael Karrer (Co-directeur de Kunst Zurich)

Une interview avec Raphael Karrer, membre de l'équipe de direction de Kunst Zurich, réalisée par Artfacts.net en collaboration avec Vernissage.tv

AfN: Comment êtes-vous entré dans le monde de l'art, et plus particulièrement, comment en êtes-vous venu à organiser Kunst Zurich ?

Raphael Karrer: Je me suis tout d'abord intéressé au monde de l'art pendant mes études. Et par la suite il y a 12 ans j'ai rencontré Evelyne Fener, qui travaillait et travail toujours pour la section art du journal Handelszeitung. Elle était l'organisatrice d'un évènement annuel pour son journal. Et comme je gravitais autour de la scène musicale underground, nous avons commencé par organiser un évènement combinant musique et art. Mais seulement la partie art a survécue, et après un départ quelque peu lent, nous sommes actuellement dans la douzième année d'existence de l'événementiel.

AfN: Kunst Zurich est organisé par le Groupe 44, est ce que ce Groupe organise t'il d'autres évènements ou seulement Kunst Zurich ?

Raphael Karrer: Le Groupe 44 a été fondé dans l'unique but de présenter cet événement.

AfN: Et le Groupe 44 se compose exclusivement d'Evelyne Fenner et de vous même ?

Raphael Karrer: Oui, c'est ça.

Groupe 44 - Evelyne Fenner et Raphael Karrer ( Fondateurs de Kunst Zurich)

AfN: Kunst Zurich se déroule dans un des hauts lieux du monde des affaires en Europe, et dans l'un des plus importants lieux pour l'art en Suisse, est ce que cela a un ou plusieurs effets particuliers sur le salon ? Est ce que ceci présente un avantage pour le site ici à Zurich ?

Raphael Karrer: Comme Zurich présente l'avantage d'être un des hauts lieux des affaires, il y a par la même occasion de nombreux collectionneurs et amateurs d'art. L'argent entre usuellement en interaction avec le monde de l'art. Ainsi la scène des galeries montantes est par la même très vivante... pour être vu par nos invités avec toutes ces jeunes et magnifiques galeries et artistes venant de toutes parts du globe.

Raphael Karrer: La Suisse possède également l'un des plus grands salons international de l'art, ART Basel. Est ce que Kunst Zurich est en compétition avec Basel ?

Raphael Karrer: Tous les salons et toutes les foires sont évidemment en compétition avec ART Basel. D'un coté nous nous montrons attractifs pour les collectionneurs internationaux établis, mais d'un autre côté ce salon est aussi LA chance pour les jeunes collectionneurs qui désirent découvrir de nouveaux artistes.

AfN: Pour autant que nous sachions, il y a en tout et pour tout qu'une seule et unique galerie participant à la fois à Kunst Zurich et à ART Basel. Il s'agit de la galerie Nothelfer de Berlin, et l'année dernière la galerie Carzaniga a rejoint Kunst Zurich et Basel. Pouvez-vous nous expliquer le fait qu'il n'y a qu'un très petit nombre de galeries prenant part aux deux salons ?

Raphael Karrer: Le fait est qu'ART Basel, en jouant la carte de l'internationalité, a fermé ses portes à de nombreuses galeries Suisses et allemandes. Ainsi Kunst Zurich représente pour ces galeries une bonne alternative pour exposer dans un contexte international. Kunst Zurich s'est développé sur l'international et le qualitatif. Comme nous l'avons dit précédemment Zurich est un haut lieu de l'art contemporain et en raison de notre développement, nous sommes sûrs que nous allons attirer de plus en plus de galeries à exposer sur les deux salons ART Basel et Kunst Zurich.

Mais je pense que le fait est, que nous ne présentons pas seulement des galeries. Nous présentons des artistes importants, et comme vous pouvez le voir ici sur notre salon, vous avez la possibilité de découvrir des artistes, qui sont les mêmes artistes qui exposent à l'ART Basel et sur d'autres salons internationaux.

AfN: Depuis de nombreuses années Kunst Zurich invite de nombreuses galeries émergentes, et pas seulement originaires de Suisse. Il y a eût des programmes avec des galeries de Berlin, Vienne et même New-York. En Suisse le Voltashow et le Liste se concentrent aussi sur les jeunes galeries. Pouvez-vous nous parler du processus de sélection opérant pour le Kunst Zurich en se qui concerne les jeunes galeries ?

Raphael Karrer: Les galeries ne doivent pas posséder plus de cinq années d'existence, et les artistes doivent être âgés de moins de quarante ans. D'un point de vue qualitatif notre sélection reste en partie intuitive. Notre équipe d'expert porte très attention à sélectionner seulement des artistes qui possèdent un certain potentiel leur permettant d'atteindre un attrait et une pertinence international.

AfN: En termes de concurrence entre les salons. Où placeriez-vous de manière stratégique Kunst Zurich aujourd'hui, et quel rôle devra jouer Kunst Zurich dans un futur proche ?

Raphael Karrer: Les principaux secteurs pour Kunst Zurich sont naturellement nos pays frontaliers et proches. Nous n'accepterons jamais plus de 150 galeries sur le salon, pour garder ce cachet amical pour nos visiteurs. Les stands d'expositions ne seront, dans le futur, sélectionnés que sur recommandation de directeurs d'exposition. Cette politique de sélection garantit un très haut standard de qualité pour nos collectionneurs.

AfN: Proposez-vous un programme spécial pour les collectionneurs ? Et si oui, comment s'organise et se présente-t-il ?

Raphael Karrer: Nous proposons une présentation guidée exclusive pour les collectionneurs, pour qu'ils puissent rencontrer les artistes et les galeries personnellement.

AfN: Même si l'édition précédente de Kunst Zurich n'a pas été démesurément fréquentée, l'ambiance et l'atmosphère y était cependant relaxes, parmi les galeries et leurs comptes rendus de ventes satisfaisantes. La plupart des galeries sont revenues. Qu'elle en est la raison ?

Raphael Karrer: Quelques galeries se positionnent dans le secteur invité, qui évolue d'une année sur l'autre. Mais l'évolution et la fluctuation des autres galeries est faible et minime. La plus grande partie revient d'une année à l'autre.

Interview: Tobias Hilger

Cette Interview est aussi disponible en vidéo sur www.vernissage.tv


Traduction: J-M Buon

www.kunstzuerich.ch

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art