Language and login selector start
Language and login selector end

Art Paris - Interview avec Caroline Clough-Lacoste


Caroline Clough-Lacoste


AfN : Mme Clough-Lacoste, bonjour. Comment êtes-vous arrivée au monde de l'art ?

Clough-Lacoste : Un petit peu par hasard. Il y a une quinzaine d'années de cela lorsque j'ai eu des changements dans ma vie personnelle. Il a fallu que je travaille, et j'ai eu la chance de rencontrer un ami qui est maintenant un de mes associés, aujourd'hui dans l'Art Paris, et qui m'a proposé de m'initier à l'organisation des foires et salons, dans les années 90. Et je m'occupais à l'époque de participer à l'organisation de la FIAC et du salon Découvertes ici à Paris.

AfN : Pourriez-vous nous donner une première impression d'Art Paris ?

Clough-Lacoste : D'Art Paris cette année ? - Très bonne impression avec un salon plus contemporain et un lieu toujours aussi exceptionnel ; donc une très belle impression de la première journée avec de très bonne qualité de collectionneurs et d'amateurs. Hier pendant la journée professionnelle, beaucoup de ventes ont déjà été déjà effectuées, donc aujourd'hui une bonne impression. J'espère que cela va continuer.

AfN : A quel public vous adressez-vous ?

Clough-Lacoste : Un public d'amateurs d'art, de collectionneurs, et puis un public d'intéressés, des gens sensibles à l'art de nos jours.

AfN : Dans cette neuvième édition d'Art Paris, vous vous dirigez vers les galeries plus contemporaines. De nos jours, il y a plus d'une centaine de salons et foires similaires. Qu'est-ce qui fait la spécificité d'Art Paris ?

Clough-Lacoste : Le fait que nous continuons à défendre la peinture. Il y a sur le marché une forte pénétration du médium " photographie ", mais la peinture reste pour nous un support privilégié pour la foire.

AfN : Les one man shows, le parcours sculpture, les galeries photos : pourquoi avez-vous choisi ceux-ci comme points centraux ? Est-ce que ce sont des éléments immuables du programme de cette foire?

Clough-Lacoste : Non, ce sont des éléments qui pourront changer au cours des années. Le parcours sculpture, c'est parce qu'on voulait occuper des espaces sous les mezzanines du grand palais ; espace que nous ne pouvions pas construire en stand, donc nous avons imaginé d'y mettre des sculptures. D'abord, pour faire découvrir un certain nombre de sculpteurs, et pour habiller ces espaces. Donc ce sera peut-être pendant quelques années encore… ou peut-être que non : on y mettra autre chose, c'est tout à fait changeable, ce n'est pas figé dans le temps.

AfN : Il n'y a que 30 % d'exposants étrangers en comparaison avec le nombre de galeries françaises. Quel signal veut envoyer Art Paris ?

Clough-Lacoste : Art Paris veut envoyer le signal qu'elle est sur la scène internationale, mais qu'elle veut défendre avant tout la scène artistique française et les marchands français.

AfN : Du 26 au 29 Novembre 2007, se tient la foire Art Paris Abu Dhabi. Qu'espérez-vous de cette foire ?

Clough-Lacoste : Nous espérons d'abord nous installer dans une région où le marché de l'art est en train de se développer. Et donc nous souhaitions être parmi les premiers à nous y installer. Et à faciliter les échanges, à nous ouvrir sur cette partie du monde où il y a des artistes émergeants, où il y a des collectionneurs émergeants. Et donc, nous voulions transporter notre marque, notre foire, notre savoir-faire, l'esprit de notre foire à Abu Dhabi, parce qu'il y a vraiment un très fort appel culturel de la part de cet émirat vers le monde de l'art. Donc nous avons eu l'occasion de les rencontrer, de signer cet accord avec eux.

AfN : Une dernière question : à quoi reconnaissez-vous le "bon art" ? Quels sont vos critères personnels ?

Clough-Lacoste : Il n'y a pas de " bon " ou de " mauvais " art. Je crois que c'est l'art qui nous plaît. Il faut acheter selon sa sensibilité ; il ne faut pas acheter selon les modes et les courants. Donc, personne ne peut dire qu'il y a un " bon art " ou un " mauvais art ". Il y a le goût de l'art, et il y a différents goûts dans l'art.

AfN : Caroline, merci beaucoup pour cette interview.


Interview: Sabine Rieck

www.artparis.fr

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art