Language and login selector start
Language and login selector end

DC Duesseldorf Contemporary: une interview avec Walter M. Gehlen


Cette année, la DC - Duesseldorf Contemporary a lieu pour la première fois. Artfacts.Net et Vernissage TV ont parlé avec Walter Gehlen, directeur de la foire.

AfN: C'est aujourd'hui le deuxième jour de DC et hier le vernissage était vraiment bondé. Il semble que, jusqu'à présent, la foire se passe très bien. Quelles sont vos premières impressions ?

Gehlen: Je pense que c'est excellent. Il y a trois jours, personne ne savait à quoi s'attendre. Ensuite les kiosques ont été construits, les galeries sont arrivées et, d'un coup, il fut évident que tout cela allait être un grand succès. Tout a si bien fonctionné. L'architecture est fantastique et les galeries sont contentes. D'un coup, lorsque nous avons ouvert les portes, les halles étaient remplies de gens fantastiques venant des quatre coins du monde, et nous avions des ventes fantastiques. Je suis donc très heureux en ce moment.

AfN: Lors de la préparation de cette foire, vous avez invité une équipe de curateurs pour participer à la sélection des galeries. La plupart des galeries présentes travaillent à un niveau international. Comment avez-vous dès lors réussi à rendre cette foire attrayante pour les galeries participantes et quel fût le rôle des curateurs dans ce processus ?

Gehlen: Le rôle de l'équipe de curateurs était très important. Principalement parce que les galeries se sont montrées confiantes vis-à-vis d'un système où des curateurs choisissent et présélectionnent une liste de galeries. De sorte à ce que toutes celles qui furent invitées soient des galeries excellentes. Elles nous ont fait confiance pour garantir un choix final d'exposants de qualité ; et cette confiance fut un point important.

L'autre facteur important fut le fait que nous soyons ici, à Düsseldorf, et que la ville ait eu un impact sur l'histoire de l'art. Chacun sait que la politique artistique de la ville de Düsseldorf est très importante. Donc mon travail a fortement bénéficié du fait que beaucoup de personnes savaient que Düsseldorf faisait beaucoup de choses, a de grands musées, etc. Donc les gens ont pensé : " Très bien. Allons y, allons voir de quoi il s'agit ".

AfN: Vous avez aussi reçu un soutien très important de la ville de Düsseldorf. Il y a des évènements parallèles liés à la foire. Par exemple une nuit des musées, à laquelle DC participe également. Quelle fut l'importance du soutien du conseil municipal ? Et ce soutien profite-t-il à l'ensemble de la région ?

Gehlen: Oui, bien sûr. Si vous voulez soutenir une région en termes d'art et de culture, il est très important de connecter toutes les choses qui sont en rapport avec l'art et la culture. Et c'est exactement ce que Düsseldorf a fait pour nous. Ils nous ont aidés à intégrer ces différentes choses et à les concentrer sur ce moment spécifique de l'année, en parallèle avec la foire. Donc, toutes les institutions ont maintenant de fantastiques spectacles muséaux, il y a des réceptions VIP à ces mêmes musées, etc. Cela a été très important pour notre travail ici.

AfN: La foire a lieu en parallèle avec l'Art Cologne, qui est la foire d'art la plus ancienne au monde. Ils ont juste changé leur date de l'automne au printemps. Considérez-vous l'Art Cologne comme une adversaire ou est-il possible pour ces deux foires de profiter l'une de l'autre ?

Gehlen: Bien, je pense que les deux foires peuvent profiter l'une de l'autre de façon assez positive. C'est une situation polycentrique ; nous avons ici une région avec deux centres : Cologne et Düsseldorf. Et ces deux centres hébergent deux foires d'art très fortes au même moment de l'année. C'est très attrayant pour les collectionneurs parce qu'ils peuvent venir en Allemagne, en Rhénanie, et avoir la chance de découvrir deux aspects différents du monde de l'art. C'est très attrayant et, comme nous le constatons, de nombreuses personnes utilisent cette occasion pour venir en Allemagne. C'est fantastique.

AfN: Où sera votre foire dans cinq ans ? Particulièrement en termes de quantité et de qualité ?

Gehlen: Je pense que nous tournerons toujours autour de 70 à 100 galeries. C'est le nombre d'exposants que nous voulons avoir ici. Je pense que c'est important d'avoir une foire " concentrée ", de manière à ce que le visiteur puisse faire le tour en deux, trois heures et avoir l'impression d'avoir tout vu. C'est très important. Et ce n'est pas épuisant.

Nous continuerons comme nous avons commencé : nous nous concentrerons sur l'art contemporain et nous continuerons à travailler avec les curateurs ; parce que c'est un excellent système pour choisir les galeries pour le show.

AfN: Merci beaucoup !

Gehlen: Merci.


Cette interview peut aussi être vue en vidéo (en anglais) sur vernissage.tv.

Interview : Tobias Hilger

www.dc-fair.de/

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art