Language and login selector start
Language and login selector end

Art Bodensee: Interview avec Andreas Schwarzmann


Art Bodensee prendra place pour sa septième années consécutives. Andreas Schwarzmann a été l'initiateur du projet depuis son tous début, et peut nous éclairer et nous donner quelques détails sur le développement du salon et sur son profile.

AfN: Mr Schwarzmann, vous êtes l'un des pionniers, et vous avez su entrevoir le succès actuel de Art Bodensee il y a sept ans aujourd'hui. Qui a t'il de si spéciale à Art Bodensee ?

Schwarzmann: il s'agit d'un salon familial, tout au long de son évolution progressive, nous avons souhaité avec nos amis et les galeristes, faire de ce salon quelque chose de récréatif et qui correspondrait aux conditions régionales. C'est un salon ouvert à un large public venant de tous horizons- un salon pour artistes, galeristes et collectionneurs qui apprécient réellement ces évènement annuel.

AfN: Pourquoi l'apprécient ils si particulièrement ?

Schwarzmann: les galeristes apprécient ce salon car l'ambiance y est vraiment décontractée, non seulement pour sa localisation, mais aussi pour les services et les supports personnalisés que nous leurs apportons, et qui se déroule en amont, quelques mois avant sa réalisation. Par exemple au travers de notre participation à de nombreuses autres foires et salons, comme Art Cologne, Art Basel ou Zurich, et qui continue bien entendu ici lors de Art Bodensee. Et tout ceci est complété par l'offre culinaire et culturelle dispensée par la Vorarlberg. Les galeristes apprécient le fait que l'on puisse vraiment se sentir comme en vacance ici, comme un salon ou il fait bon vivre, et ou ils peuvent se sentir bien et décontractés.





Andreas Schwarzmann et Artur M. Holweg (Artfacts.Net)

AfN: Un nouveau Hall d'exposition a été ajouté cette année au salon. Y a t'il d'autres innovations importantes qui ont été apportées au salon cette année ?

Schwarzmann: Art Bodensee bénéficie cette année d'un jour supplémentaire d'ouverture, ainsi il se déroulera en tout et pour tout sur quatre jours. Ce fut le souhait des galeristes et de nos visiteurs qui a été le facteur déterminant et crucial dans notre prise de décision. Nous avons réagit à la demande croissante en vers la sculpture et ainsi ouvert un parc dédié à la sculpture, un espace en plein-air. Ce parc a vraiment été bien accepté par le public et les galeries, et il est prévu que cet espace s'agrandira dans les prochaines années. L'ancien " Professionnel Eve " pour lequel ont été tous spécialement invités les collectionneurs, a permis à quelques 600 invités de profiter d'une avant-première dans une ambiance calme et une atmosphère sereine. Aujourd'hui le " festival d'art " prend place dans le but de convertir et d'encourager de nouveau collectionneurs. Cet évènement dissipe des lors les sentiments de peurs et les doutes.

AfN: Un salon ou il fait bon vivre et ou le sentiment de bien-être réside, ne peut être atteint que si les galeristes réussissent à faire suffisamment de profit ou a prendre suffisamment de contacts importants pour le future. Est cela possible à Dornhirn, en cette fin de juillet ou les températures montent jusqu 30 degrés ?

Schwarzmann: Les chiffres parlent de eux-mêmes. Plus des 80% des galeries participantes, reviennent d'une année sur l'autre. Les récidivistes ont optimisé leurs programmes en faisant attention a se positionner en accord avec les conditions du marché actuel, par exemple elles ont présentées un mélange d'artistes locaux et internationaux aux experts. Pour qu'il n'y ait pas de malentendu : la provocation de l'art elle même reste, mais Art Bodensee est, et reste un salon d'art commercial.

AfN: Comment voyez-vous l'évolution future de Art Bodensee ?

Schwarzmann : L'évolution de Art Bodensee ne peut pas devenir beaucoup mieux, car le profile de ce salon ne contient aucun risque potentiel. Sa taille est raisonnable et adaptée au marché. Il possède de bons résultats au plan international et n'est pas forcé artificiellement. La constance est un facteur de réussite important de nos jours. Notre cible reste d'offrir durant quatre jours à une cinquantaine de galeries et un public d'amateur d'art contemporain une scène disponible.

AfN: M. Schwarzmann, je vous remercie pour votre temps et cette interview passionnante.


Interview: Artur M. Holweg

Traduction: Jean-Marie Buon

www.dornbirnermesse.at

  • ArtFacts.Net - votre fournisseur d'expérience au service de l'art

    Depuis sa création en 2001, ArtFacts.Net™ a mis au point une base de données grâce à sa collaboration avec des galeries, des musées, des foires d'art et des associations nationales et internationales de vendeurs d'art